Il existe trois différentes façons d’obtenir un bronze. La fonderie au sable va permettre de reproduire une pièce à partir d’un modèle comportant des dépouilles importantes. La cire directe est sculptée puis fondue pour obtenir une pièce unique. Enfin les élastomères permettent de reproduire une pièce de forme complexe plusieurs fois.

Les élastomères

Un élastomère en silicone peut être réalisé de deux façons différentes:

  • Coulé sous chape.
  • Appliqué au pinceau sur le modèle.
Moule de reproduction coulé sous chape

Les chapes

Les chapes permettent de maintenir l’élastomère en place afin que ses plans de joint se correspondent. On aménage des clefs dans le silicone qui se logeront dans la chape.

Préparation en plastiline pour fabriquer la chape en plâtre sur silicone appliqué au pinceau

Le plâtre

Élément indispensable, le plâtre permettra la réalisation de chapes. On le complétera de réfractaire pour réaliser des moules de potées.

Chape

Les réfractaires

Les produits réfractaires rentrent dans la composition du plâtre pour la réalisation des moules de potées ou cylindres qui seront ensuite exposés à des températures élevées.

Application du réfractaire au pistolet

Moules de potées

Les cires

La cire va donner l’apparence finale au bronze. Elle permettra de révéler les moindres détails. On l’utilisera également pour créer des canalisations appelés aussi artifices, jets de coulées ou évents, permettant l’apport du métal et l’évacuation des gaz lors de la coulée.

Ouverture de la chape après la coulée du noyau
Montage des artifices

Le sable de fonderie

Le sable de fonderie est mis en œuvre à l’aide d’un châssis en bois ou en acier. Le sable est tassé contre le modèle qui sera ensuite retiré.

Chassis de fonderie au sable

La cuisson

Les moules de potées vont être décirés avant leur cuisson afin d’évacuer la cire contenue dans les moules. Nous utilisons un four spécial décirage pour les petits moules.

Four de décirage

Les moules de potées sont ensuite déposés dans le bac a sable puis complétement entouré de sable pour maintenir leur température constante et également palier aux accidents de fracturations de moules lors de la coulée.

La fusion

Après de longues heures de cuisson c’est le moment de couler le bronze. Les moules sont de préférence coulés encore chaud.

Les bruts de fonderie

Le brut de fonderie encore équipé de ces artifices

Les réparations

Les trous et autres défauts peuvent être réparés ou rebouchés par soudure avec apport de métal.

La ciselure

La ciselure permet de corriger les défauts de surface comme par exemple les emplacements des jets et évents. pour la ciselure tout les moyens sont bon. ciseaux, marteaux, abrasifs, outils électriques, pneumatiques, ….

La patine

Dernière phase de réalisation d’un bronze d’art, la patine donne son aspect définitif à l’œuvre.

Notre banc de patine permet lorsqu’il est retourné de servir d’étuve de séchage pour la réalisation de moules carapaces.

Notre banc de patine multi fonctions
Les produits de patine